Centrale de mobilité

10/04/2020

Informations

Mobilité, Sécurité routière, Transports
Soutien au développement local dans les zones rurales. (P6B)
GAL Pays des Condruses ASBL
  • Le projet global du GAL sur la mobilité vise à développer, pour le territoire concerné, une mobilité durable favorisant autant que possible l'usage des transports en commun et des modes lents pour l'accès aux différents pôles d'intérêts de la population.
    Le territoire concerné connaît en effet les problèmes de mobilité spécifiques aux zones rurales isolées, mais également ceux des zones périurbaines où se développe rapidement un habitat résidentiel. La mobilité des habitants y est essentiellement tributaire de l'usage de la voiture. Outre les conséquences négatives connues (pollutions, encombrement aux abords des villes, coûts d'achat et de fonctionnement élevés), la place importante de la voiture entraîne la précarisation des catégories sociales modestes n'ayant pas les moyens d'investir dans un tel équipement.

    Le projet mobilité du GAL met donc en avant le caractère urgent du développement de moyens de transports alternatifs, et notamment de transports en commun. Pour le GAL, ce développement d'une mobilité alternative au service de la population ne doit cependant pas faire l'économie d'actions conjuguées sur l'aménagement du territoire.

  • C'est dans ce cadre large qui vise à améliorer la qualité de vie en milieu rural que le service « Taxi Condruses » a vu le jour. Organisé autour d'un centre d'appels, il met en œuvre deux véhicules de huit places et trois chauffeurs qui se relaient. Ce service est donc avant tout collectif. C'est une solution alternative à moindre coût qui encourage les regroupements de passagers.

  • Le développement d'une mobilité alternative passe d'abord par une amélioration sensible de l'offre de transports en commun, la rendant plus attractive et concurrentielle par rapport à la voiture, prioritairement aux heures de pointe, et, d'autre part, permettant à l'ensemble de la population de se déplacer décemment (travail, courses, loisirs, vie sociale, accès aux soins, etc.).

Parallèlement, le recours aux modes lents, et en particulier aux vélos, doit être favorisé, tant pour les déplacements au sein des communes et quartiers, que pour rejoindre les « gares TEC multimodales » et arrêts de bus.

  • Le service s'adresse principalement aux personnes âgées, aux demandeurs d'emploi, aux bénéficiaires du revenu d'intégration sociale, aux femmes enceintes et aux familles monoparentales.

    Cette opération est bon marché et coûte aux clients 30 centimes du kilomètre. Elle concerne un territoire de 300 km2 peuplé de 28 000 habitants.
    Les déplacements pour raisons médicales sont aussi fréquents : les habitants des villages qui ne possèdent pas de voiture doivent pouvoir se rendre au CHU, par exemple.

  • Union Européenne 87.750€
    Région wallonne 87.750€
    Local 0€
    Autres sources de financement 19.500€

  • Quand c'est possible, Taxi Condruses dépose l'usager à un arrêt de bus ou à une gare.
    Ce service fonctionne principalement dans les villages du Condroz, mais les habitants du territoire du GAL peuvent aussi l'utiliser pour se rendre à Liège, à Huy ou à Marche.

  • Pour améliorer la mobilité locale, le GAL Pays des Condruses a lancé le projet global Centrale de mobilité au sein duquel un service de taxis collectifs a été créé à destination des plus démunis.

  • GAL pays des Condruses ASBL
Rue de la Charmille, 16
    4577 Strée
    Belgique

    Courriel : galcondruses@reseau.pwdr.be
    Site web du projet : http://www.galcondruses.be

  • BP - Centrale de Mobilité.pdf