Adapter les variétés de fruits à la demande des consommateurs

Informations

Publication
Agriculture, Alimentation, Développement rural, Entrepreunariat, Innovation, Méthodes

« C’est une perte financière conséquente pour les arboriculteurs quand ils découvrent, après 7 ou 8 ans, que leurs pommes ou leurs poires ne sont plus attractives sur le marché, ou qu’elles ne répondent pas techniquement aux critères en vigueur », explique Dany Bylemans, membre d'un Groupe Opérationnel belge à la recherche d’un dispositif qui permettrait aux producteurs de fruits d’apprécier quelles sont les variétés à planter. Lire la suite.