Valorisation du tourisme doux au Pays des Tiges et Chavées

13/11/2019

Informations

Tourisme
GAL du Pays des Tiges et Chavées
  • 2014_BP_TourismeDoux.jpg

    En 2010, le Groupe d'action locale (GAL) du Pays des Tiges et Chavées entreprend une étude prospective dans le domaine du tourisme et dégage quatre atouts pour le territoire :

    • la nature : le territoire est agricole et forestier, loin des grandes infrastructures touristiques (valorisation du tourisme « doux ») et dispose d'une grande biodiversité ;
    • le patrimoine : de nombreux éléments patrimoniaux (châteaux,…) sont présents ;
    • le terroir : beaucoup de producteurs locaux sont actifs (20 producteurs locaux en vente directe ou qui livrent l'Horeca local) et présentent un intérêt du point de vue de l'authenticité des produits et du contact entre le public et les agriculteurs.
    • le cheval : la filière équestre est importante sur le territoire, notamment à Gesves, capitale belge du cheval, et bénéficie de la réputation mondiale de la Wallonie pour l'élevage et les métiers afférents. La filière équestre bénéficie d'un projet à part, mais le projet « tourisme » est transversal : 250 km de pistes pour randonnées équestres sont présentent sur le territoire du GAL et le concours international d'Arville (10 000 personnes sur un week-end) fait vivre les acteurs touristiques locaux (gîtes équestres, par exemple).

    Au final, l'étude prospective aura permis :

    • d'analyser l'image de marque et l'identité touristique du nouveau territoire formé par les trois communes du territoire.
    • de dresser un bilan de la situation patrimoniale existante et méritant un investissement et une promotion touristique.
    • d'analyser de manière prospective la demande touristique.
    • de définir des outils et la stratégie de communication à développer.

    Le public cible est constitué des acteurs touristiques du territoire et des visiteurs, principalement du nord de la France, de Picardie, de Flandre et des Pays-Bas.

  • Le projet se divise en deux volets :

    I - Mise en réseau des acteurs

    Le but de ce volet est de fédérer les acteurs du tourisme, publics (syndicats d'initiative) ou privés (horeca, producteurs locaux), plus la filière équestre. Dans ce sens, le GAL a commencé à :

    • associer tous les acteurs concernés par le projet aux différentes étapes de la confection et de la restitution des outils de promotion et d'investissements touristiques au travers d'un comité de suivi auquel participera également le GAL ;
    • organiser des réunions thématiques destinées à lancer les bases d'une plate-forme d'acteurs locaux spécialement dédicacée au développement touristique ;
    • faire la promotion de ces actions en faveur du développement touristique au travers de différents moyens, dont conférence de presse, présentation à la population locale, spots radio et TV, participation à des salons spécialisés, promotion on-line du site, etc.

    II - Promotion et investissements touristiques

    L'objectif est de mettre en place des outils de promotion touristique, sans objectif de faire de l'animation touristique. Il s'agit de développer les outils pour accueillir du public et permettre aux acteurs de faire l'animation.
    Réalisations existantes :

    • mise en place d'un réseau de promenades transcommunales à thèmes téléchargeables : 15 boucles pédestres, 3 boucles cyclo et 7 boucles équestres avec habillage sonore et visuel, traduction en néerlandais et anglais ;
    • confection et pause de quinze panneaux d'interprétation et de table d'orientation ;
    • publication d'une brochure d'accueil (6 000 exemplaires imprimés) agrémentée d'un support DVD à mettre à disposition des acteurs locaux et des visiteurs ;
    • développement de quinze capsules vidéo de promotion en concertation avec les acteurs locaux (grotte de Goyet à Gesves, etc.) ;
    • publication d'un publi-reportage dans le magazine Pays du Nord ;
    • confection et acquisition d'un stand interactif à placer lors de foires et/ou lors des principales manifestations ayant lieu sur le territoire des trois communes.
  • L'objectif est de mettre en place une campagne de promotion touristique du territoire sur les communes d'Assesse, Gesves et Ohey. Cette promotion passe par la mise en réseau des acteurs et la promotion et les investissements touristiques.

  • Le projet, qui a duré quatre ans, est quasiment clos. L'année 2013 a vu sa montée à pleine puissance, une personne a d'ailleurs été engagée.

    Les résultat sont excellents au niveau de la diffusion des outils, mais il est trop tôt pour voir un impact sur la fréquentation du public (les capsules datent de fin novembre 2013). Cependant, le retour des acteurs touristiques est très positif : bonne satisfaction pour la dimension intercommunale.

  • Le budget global est de 195 500 € (45% Europe, 45% Wallonie, 10% apport).

  • La réalisation du projet a souffert d'un point faible : le territoire dépendait de la Maison du tourisme de Namur à l'activité trop dense pour pouvoir intervenir. L'absence d'un réel opérateur de terrain a donc constitué un handicap : l'ensemble des actions a été coordonné par le GAL, ce qui est un inconvénient pour un suivi efficace.
    Aujourd'hui, deux des trois communes (Gesves et Ohey) sont rattachées à Maison du tourisme Condroz-Famenne, plus adaptée.

  • Pour développer le tourisme doux sur un territoire présentant de nombreuses qualités dans ce domaine, le GAL du Pays des Tiges et Chavées a crée un projet promouvant la mise en réseau des acteurs et le tourisme.

  • Xavier Sohet, coordinateur général du GAL du Pays des tiges et chavées.
    Tél : 083/670 341
    Mail : sohet.leader@skynet.be
    Site web : www.tiges-chavees.be
    Adresse du GAL : rue de la Pichelotte, 9 à 5340 Gesves.

  • 467020_201402_bp_tourismedoux.pdf